Menu Fermer

Les bonnes résolutions, oui ou non ?

Les bonnes résolutions, oui ou non?

Une année se termine, une autre commence, avec cela le même rituel. Celui de prendre de bonnes résolutions. Avant de choisir les vôtres, laissez-moi vous poser une question : les bonnes résolutions, oui ou non ?

C’est également la question que pose Séverine du blog langonaute.com. En effet, à l’occasion de son événement inter-blogueurs « Les bonnes résolutions, oui ou non ? », j’ai choisi d’y apporter ma réponse à travers ce présent article. À travers son blog, elle vous invite à explorer le monde des langues en vous partageant ses astuces et son expérience. Étant passionné de musique, je vous encourage à aller découvrir son article « 5 sites pour pratiquer l’anglais avec des chansons connues ».

Dans un précédent article intitulé « 3 astuces pour atteindre vos résolutions », La question de savoir s’il fallait en prendre ou pas ne se posait pas. Aujourd’hui, qu’en est-il réellement ?

Oui aux bonnes résolutions

Je dis oui aux bonnes résolutions, car il est important d’avoir des buts dans la vie. Relever de nouveaux défis, quels qu’ils soient, tenter de se dépasser et de s’améliorer, caractérise ce qui nous différencie en partie des autres espèces vivantes sur terre. Les bonnes résolutions sont également un moyen de garder espoir, de se projeter vers l’avenir et appréhender la nouvelle année de manière positive.

Non aux bonnes résolutions

Je dis non aux bonnes résolutions… En fin d’année. C’est une bien mauvaise habitude que d’attendre la fin de l’année pour prendre de bonnes résolutions. La raison la plus évidente est le temps qui passe entre deux années. Attendre le dernier jour de l’année pour décider d’adopter une bonne attitude est une grande perte de temps.

Rationnel ou Irrationnel ?

En Marketing, et plus particulièrement en publicité, il est connu que les consommateurs sont irrationnels et que leurs choix d’achat sont dictés par leurs émotions. Les agences de pubs utilisent donc les moyens appropriés pour influencer l’acte d’achat.

Pour moi, cela n’est pas très différent lorsqu’on prend nos résolutions. L’euphorie des fêtes de fin d’année influe grandement sur nos émotions.

De plus, la prise de bonnes résolutions en fin d’année est davantage de l’ordre de la tradition que d’un choix délibéré, personnel et mûrement réfléchi. Cela explique, selon moi, pourquoi en fin d’année nous sommes si nombreux à ne pas atteindre celles de l’année précédente.

À consommer avec modération

En résumé, faut-il prendre de bonnes résolutions ou pas ? Ma réponse est… oui évidemment !

Alors pourquoi tout ce bla-bla si au final il faut en prendre ? Le but de mon article n’est pas d’encenser ou de diaboliser cette pratique. Il vise surtout à mettre en garde contre sa mauvaise utilisation. Le faire, car l’année se termine et que la tradition le veut bien n’a pas de sens.

Oubliez la fin de l’année

Les bonnes résolutions c’est toute l’année qu’il faut en prendre. Attendre 365 jours avant d’en prendre de nouvelles… mauvaise idée. Enfin, agissez le plus vite possible dès que vous les avez choisies, attendre ne ferait qu’augmenter les chances de ne jamais atteindre vos résolutions.

Je lutte moi même contre ce piège et je sais à quel point cela peut être difficile. L’envie de procrastiner n’est jamais loin. Si vous échouez, ce n’est pas grave, recommencer jusqu’à y arriver. La résilience constitue un point important dans la réussite.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

1 Comment

  1. Ping :Les bonnes résolutions, oui ou non? Les résultats • Langonaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *